Faut-il se plaindre de ses collègues auprès de sa hiérarchie ?

L’ambiance n’est pas vraiment bonne entre vous et vos collègues de travail. Vous vous demandez si vous devez en référer à votre chef ? Attention de tourner sept fois votre langue dans votre bouche avant de « balancer » des choses qui pourraient vous causer encore plus de problèmes ! Notre article essaie de vous aiguiller au mieux en cas de situation conflictuelle au travail.

Je ne m’entends pas avec mes collègues, la situation est intenable

conflit au travail entre des collègues

Vous êtes le nouveau, le dernier arrivé, et comme qui dirait le mal venu dans l’équipe. Vous faites de votre mieux pour vous intégrer et être accepté, mais rien n’y fait. Vous ressentez un froid glacial dans les échanges verbaux et des regards fuyants, avec un soupçon d’hypocrisie. Et comme si cela ne suffisait pas, vos collègues vous parlent mal, sèchement et vous prennent pour un abruti !

Ce n’est pas la meilleure façon de passer une bonne journée au travail. Mais alors, faut-il vous plaindre de vos collègues à votre hiérarchie ? Il est vrai que ce serait bien de le faire, plutôt que de laisser s’installer une ambiance qui vous stress quotidiennement. Cependant, ce genre de situation mis au grand jour peut entraîner des conséquences irréparables.

Votre manager n’aime pas voir des conflits dans son équipe

un chef pas content d'entendre vos plaintes

Avant de vous plaindre de vos collègues, mettez-vous deux minutes à la place de votre chef. Si vous lui faites part des problèmes avec vos collègues, vous risquez d’être LE problème ! En effet, c’est souvent celui qui se plaint qui est va être pointé comme responsable de la situation. Pourquoi ? Tout simplement parce que votre manager se dira : « avant qu’il ne soit là, il n’y avait pas de souci dans l’équipe ».

Vous devez comprendre cela et accepter le fait d’être le cheveu dans la soupe, la personne qui vient enrayer l’engrenage. Et si vous avez la malchance d’avoir un manager qui n’aime pas les conflits, alors taisez-vous et trouvez comment faire péter l’abcès, sans tout faire exploser pour autant.

Régler soi-même les problèmes au travail, bonne ou mauvaise idée ?

un salarié qui règle ses comptes avec son coéquipier

Cette solution ne marche que rarement, surtout dans la société dans laquelle nous vivons. Il faut dire que personne n’écoute personne et que tout le monde a toujours raison ! C’est comme ça, donc essayer d’arranger les choses avec vos collègues est une tâche où il vous faudra faire preuve d’une grande patience et d’une diplomatie hors norme. Car ce que vous voulez, c’est leur respect et leur amabilité. Or, ces collègues, qui depuis des semaines, des mois ou des années vous insupportent, ne voient aucun problème. C’est la routine, et si vous vous plaignez, ils ne vont pas vous taper sur l’épaule en vous disant qu’ils sont sincèrement désolés.

Attention, les conflits au travail entre collègues ont souvent comme origines les points suivants :

  • Salaires ;
  • Horaires avantageux ;
  • Tâches confiées ;
  • Discrimination ;
  • Polyvalence ;
  • Différence d’éducation
  • Apprécié de la hiérarchie…

Voir aussi la gestion des employés irrespectueux envers leurs collègues et leur chef.

Informer votre hiérarchie sans donner de noms

la hiérarchie n'aime pas les problèmes entre salariés

C’est sans doute ce qu’il y a de mieux à envisager dans une situation conflictuelle entre collègues de travail. Vous travaillez dans une équipe, vous n’avez guère le choix que de faire avec chaque individu, les bons, les mauvais et les pires crétins aussi. Commencez par dédramatiser la situation afin que vous puissiez envisager une stratégie ayant pour but de : faire comprendre à votre chef que les problèmes de harcèlement ne font jamais bonne presse aux entreprises qui les vivent. Surtout à l’heure où les entreprises sont notées par ses employés ou ex employés. Lorsqu’une histoire de harcèlement au travail touche une société, cela lui cause un véritable handicap pour recruter les talents. Mais ne menacez jamais votre responsable hiérarchique, il le prendrait très mal et pourrait vous sanctionner. Une personne critiquée, ne voit que rarement la détresse de son agresseur.

Par conséquent, soyez malin, ne provoquez pas un tsunami dans votre équipe, et ne voyez pas vos collègues comme des Lucifer et Belzébuth. Ils sont peut-être comme ça avec vous parce qu’ils sont frustrés, mal dans leur peau, parce qu’ils n’aiment pas leur travail, ou tout simplement parce qu’ils ne sont pas à leur place.

La dernière solution en cas de conflits avec ses collègues est donc peut-être l’approche stratégique qui consiste à mettre le doigt sur des petits problèmes liés aux moyens, plutôt qu’aux personnes.

En effet, il est toujours préférable de critiquer une plante moche dans l’entrée que dire d’un collègue que c’est un connard.

Voilà, on vous souhaite bon courage et n’oubliez pas de prendre des notes sur ce qu’il se passe, cela vous permettra de mieux cerner les conflits avec vos collègues.

Actus récentes

Articles dans la même catégorie