L’école a énormément évolué au 21ème siècle, grâce notamment, au numérique. Et c’est surtout l’arrivée du tableau blanc interactif dans les classes qui a tout changé. Est-ce que cet outil est bénéfique à l’enseignant et aux élèves ? C’est de cela qu’il est question dans cet article.

Qu’est-ce qu’un tableau blanc interactif ?

Si vous demandez aux élèves d’aller au tableau, ils vous répondront : “au TBI vous voulez dire ?”. TBI C’est, vous l’aurez compris, l’acronyme de tableau blanc interactif. On le nomme également TNI donc tableau numérique interactif. Ce dernier étant moins évolué que le TBI.

Quel que soit son nom ce sont ses fonctions qui nous intéressent et ce que l’on peut faire avec. Et là, aucun doute, on a un outil d’enseignement des plus complets. Son installation progressive dans les écoles, collèges, lycées et universités a influencé les méthodes pédagogiques sans aucunes contraintes particulières. L’adaptation des professeurs et élèves s’est faite relativement vite et avec une facilité notable, nous y reviendrons plus bas.

Notez qu’un tableau blanc interactif peut être utilisé dans le cadre de formations pour adultes en présentiel ou à distance.

Les enseignants apprécient le TBI

Pour les professeurs de n’importe quel niveau académique, que ce soit en école primaire ou au lycée, le tableau blanc interactif est arrivé à point nommé. Il a remplacé le tableau à craies et s’est imposé comme étant un outil d’enseignement indispensable en quelques années seulement.

tableau à craie
Une école au 20ème siècle avec son tableau noir traditionnel.

Enseigner aujourd’hui et il y a 20 ans n’est plus du tout pareil, tant au niveau de la préparation des cours que l’animation de classe. A chaque école de choisir le tableau blanc interactif idéal pour l’enseignement en fonction de ses besoins précis. C’est à dire selon le type de public concerné et son niveau académique.

Aujourd’hui, un professeur qui utilise un tableau blanc interactif en classe voit ses possibilités infiniment plus grandes en comparaison au début du siècle. L’animation est facilité grâce aux supports, applications et logiciels qui s’utilisent très facilement. Oui, le TBI n’est pas une contrainte, on peut dire qu’il a été conçu suivant un cahier des charges qui fait la part belle à l’ingénierie anthropocentrée.

Les élèves et le tableau interactif numérique

On a des élèves qui sont nés avec le digital, ceux qui arrivent encore plus, c’est pourquoi le tableau blanc interactif à l’école a toute sa place. Un collégien regarde les devoirs qu’il a à faire sur EduConnect, donc tout ce qui est digital dans son collège est normal. Le contraire ne le serait pas, car ce même élève a sans doute en sa possession un smartphone sur lequel il va chercher des traductions en ligne, de l’aide pour ses devoirs.

école digitale 2.0

Autre avantage du tableau blanc interactif c’est sa faculté à animer naturellement un cours avec ses différentes présentations (images, sons, vidéos, PDF, Diaporama…). La participation en classe est souvent meilleure, surtout avec un TBI tactile, ce qui peut à la longue, réduire l’échec scolaire. Les corrections d’exercices sont pratiquées comme d’antan, mais cela est plus lisible puisque le professeur utilise un fichier créé et partagé depuis son PC et les élèves un feutre ou un stylet plutôt qu’une craie.

On peut terminer en soulignant que c’est en partie au tableau blanc interactif que les écoles 2.0 ont pu voir le jour. Une école où l’un des plus grands avantages demeure au niveau de l’allégement du cartable. Les élèves n’ont plus besoin de livres puisqu’ils sont remplacés par des supports numériques.