Silicate de calcium : le matériau idéal pour une isolation thermique ?

122
silicate de calcium, un matériau hautement isolant

En ce qui concerne la construction et la rénovation d’habitat, bien isoler sa maison permet de limiter de manière optimale la consommation d’énergie. En ce sens, en plus de limiter l’impact environnemental, l’isolation thermique réduit la perte de chaleur, donc améliore votre confort intérieur. Elle réduit aussi vos besoins en énergie, ce qui réduit considérablement vos factures en énergie.

Dans le domaine de la construction, il existe des matériaux qui répondent aux exigences d’une bonne isolation thermique. Le silicate de calcium en fait partie.

Faisons un tour d’horizon de quelques avantages du silicate de calcium, notamment de ses propriétés d’isolation thermique.

Le silicate de calcium, c’est quoi ?

Comme vous le savez peut-être, l’amiante ne doit pas être employé dans tout ce qui concerne la construction et les appareils sources de chaleur. En contrepartie, les matériaux résistants au feu et aux hautes températures sont vivement sollicités. Outre les matériaux en fibre de céramique ou ceux traités au sel de bore, le silicate de calcium possède des propriétés d’isolation thermique très intéressantes.

Le silicate de calcium est une poudre composée de quatre groupes de silicates. Ces derniers sont produits à partir de la réaction de la chaux et de la silice. Plus clairement, le silicate de calcium est synthétisé à partir de l’oxyde de calcium contenu dans la chaux et la silice.

Le silicate de calcium : quelles sont ses caractéristiques ?

Ces derniers temps, on constate un fort engouement pour le silicate de calcium. Et pour cause, ce matériau possède des caractéristiques assez exceptionnelles.

Une résistance accrue aux hautes températures

Le silicate de calcium s’avère utile dans de nombreux domaines. Matériau de référence de l’industrie, il conserve son intégrité structurelle, et ce même dans des conditions extrêmes : plus concrètement, grâce à la plaque de silicate de calcium, les acteurs de l’industrie, de la construction et du bâtiment ont trouvé ici le meilleur isolant et un élément très efficace en matière de protection d’incendie.

En effet, le silicate de calcium supporte sans aucun problème de très hautes températures. À titre d’exemple, il peut subir une température allant jusqu’à 1 100 °C sans pour autant se déformer.

secteur industriel

Une excellente capacité d’isolation thermique

Outre sa propriété ininflammable, le silicate de calcium détient aussi d’excellentes propriétés isolantes. On fait plus précisément allusion à ses propriétés d’isolation thermique plus qu’intéressantes. En plus de sauver des vies et de protéger vos biens, cette alternative vous permet d’économiser de l’énergie. En d’autres termes, il garantit un confort à l’intérieur de la maison. De même, il vous permet de baisser vos factures en énergie.

Il s’agit également d’une excellente alternative écologique. En effet, il est à la fois jetable et non polluant. Il est ainsi sans risque, ni pour l’environnement ni pour votre santé.

Le silicate de calcium : quelles sont les différentes applications ?

Le silicate de calcium peut être utilisé dans différents domaines. Facile à usiner et possédant une bonne résistance à la compression, cette solution est installée à proximité des sources de chaleur (poêles, chaudières, cheminées…). Elle sert aussi de revêtement pour les côtés chauds et à fabriquer les faces froides des fours. Preuve de sa grande résistance à la chaleur.

Le silicate de calcium peut également servir de joint d’étanchéité ou de bague. À cela s’ajoute son rôle d’interrupteur thermique et de support de bande de chaleur. Il ne faut pas non plus oublier son utilisation en tant que coussinet de support et de revêtement de tunnels continus sans poussière.

Le silicate de calcium : quelles formes pour une bonne isolation thermique ?

À la base, le silicate de calcium était sous forme de poudre. Aujourd’hui, étant donné les applications auxquelles il est destiné, il se décline surtout sous forme de plaques, de blocs et de panneaux. Grâce à ces formes variées, on peut l’utiliser dans plusieurs domaines. Dans ces déclinaisons, il est, en effet, possible de le scier, de le percer, de le visser, de le biseauter et de l’usiner avec des machines, des outils divers ou encore avec des techniques plus traditionnelles.

Précision : à partir de 40 mm d’épaisseur environ, les plaques sont autoportantes. Elles peuvent aussi être assemblées par collage à l’aide d’une colle ciment réfractaire. Il est même possible de les couper, que ce soit à l’aide d’une scie à main ou d’une scie électrique.

technicien industrie

Le silicate de calcium : quelques références

Il existe différentes références en matière de silicate de calcium. En voici les principales.

Le silicate de calcium LUX

Cette catégorie s’utilise pour une plaque d’isolation de presse et pour des pièces mécaniques de barrière thermique. Le silicate de calcium LUX a l’avantage de ne pas contenir d’amiante et de posséder une faible conductivité thermique. Incombustible, ce matériau fait preuve d’une grande résistance à la chaleur et au feu, jusqu’à 240 minutes.

Le composite de silicate de calcium/fibre de verre DXP

Utilisé comme isolant électrique, le composite de silicate de calcium est un excellent isolant thermique. Ce matériau reste stable jusqu’à une température de 700 °C. Il présente également une importante résistance mécanique. Sans amiante, peu fragile, facile à usiner et stable, ce matériau aura facilement sa place en tant que composants de four industriel.

Le silicate de calcium M1 – M1A

Le silicate de calcium M1 – M1A est surtout destiné à un usage industriel. En effet, il sert dans l’industrie chimique pour la production de pièces mécaniques. Il s’avère aussi utile dans d’autres applications industrielles, comme la construction de fours. Ce matériau fait aussi preuve d’une grande résistance.

Outre sa résistance accrue, le silicate de calcium M1 – M1A est chimiquement stable dans un milieu neutre et alcalin. Il est aussi insensible à la corrosion ainsi qu’aux lubrifiants graphités ou nitrure de bore. Facile à usiner, ce matériau est souvent utilisé dans le moulage des métaux non ferreux.

Le silicate de calcium D1000C

Il s’agit d’un excellent isolant thermique et électrique. Plus concrètement, la conductivité thermique de ce matériau diminue au fur et à mesure que la température augmente. Ce matériau reste stable jusqu’à 1 000 °C. Il peut servir de :

  • séparateur thermique et électrique
  • isolant pour la fusion des métaux
  • pièces de support pour des fours industriels

Le silicate de calcium PRO-H

Cette référence se distingue par sa résistance à l’humidité. Renforcé par des fibres et des matériaux de remplissage spécifiques, ce panneau est incombustible. On l’utilise principalement pour revêtir des tunnels et protéger des structures en béton.

Pour les professionnels qui souhaitent en savoir plus, rendez-vous sur le site Final-materials.com pour plus d’informations. Vous y retrouverez également d’autres matériaux à destination des industriels pour des applications haute température.