L’eau, une ressource qui risque de couter de plus en plus cher ?

97
économiser de l'eau est une obligation de nos jours

Si aujourd’hui dans l’actualité on parle de la hausse du prix du gaz ou celle des carburants, demain ce sera peut-être l’eau qui sera concernée. Nous voulons à travers cet article alerter sur le fait que cette ressource naturelle que tout le monde consomme pourrait à l’avenir couter nettement plus cher qu’a l’heure actuelle. Voici notre avis sur ce que l’Homme devrait faire au quotidien et ce dès maintenant.

Le gaspillage de l’eau, une très mauvaise habitude

Qui n’a jamais laissé l’eau du robinet couler pendant qu’il se brossait les dents ? Quel est le pourcentage de personnes qui préfère prendre la douche plutôt qu’un bain ? Qui sait combien coute le m3 d’eau et ce que ça représente réellement ? La majorité d’entre nous ne se soucie pas trop de l’eau gaspillée au quotidien, que ce soit à la maison ou au travail, que ce soit dans les entreprises comme les commerces, les centres de loisirs…

Aujourd’hui rares sont les personnes qui s’offusquent du prix autant que celui de l’essence ou du fuel. C’est du côté des charges d’eau dans une copropriété que l’on peut trouver les plus grandes tensions et injustices. Le fait de ne pas avoir de compteur individuel fait réagir les concernés. Ils se rendent compte à quel point l’eau coute cher ! Faut-il comme certains l’entendent augmenter cette ressource indispensable pour que l’on fasse attention à comment on la consomme ? Évidemment non, cela ne ferait qu’aggraver le climat social d’un pays déjà suffisamment sous tension. Par contre on sait qu’il faut absolument réduire le gaspillage en entreprise et chez soi, y compris l’eau !

Le réchauffement climatique va t-il entrainer une hausse du prix de l’eau ?

Si l’on ne prend pas conscience aujourd’hui que la situation de notre climat est grave, alors c’est que l’on vit sur une autre planète.

Certes, certains diront qu’il n’y a pas de réchauffement climatique en voyant tomber la neige ou constater des températures polaires. On les entends moins lorsque l’on bat des records de températures au Canada ou partout dans le sud du bassin méditerranéen avec des 50 degrés frôlés ou dépassés.

la sécheresse et la baisse des nappes phréatiques

Il faut bien comprendre qu’à partir du moment où la température moyenne du globe monte, l’eau se raréfie dans certaines régions. Les nappes phréatiques sont touchées et de là tout peut devenir problématique. En France on a quelque peu du mal à se dire que l’on pourrait manquer d’eau, surtout si l’on habite une grande ville comme Paris, Lyon ou Marseille. Par ailleurs, on imagine mal certains penser qu’il manque d’eau, alors que leur région fait partie de celle où les précipitations sont les plus importantes de France.

En résumé, nous n’avons pas encore pris la mesure de la gravité qui nous touche. Le réchauffement climatique et l’eau sont liés et nous en serons des victimes financièrement parlant, comme dans nos habitudes. Le prix de l’eau sera certainement un jour problématique pour nombreux français et entreprises. L’assainissement verra son cout augmenter aussi parce que la rareté de l’eau de source, des nappes phréatiques fait que l’on devra puiser ailleurs et qu’en conséquence les couts de traitement ne seront plus les mêmes.

Les conséquences d’un cout de l’eau plus élevé

Tout est lié, vous l’avez bien vu, dès que les énergies augmentent, tout devient plus cher. Dès que les matières premières se font rares ou voient leur prix s’envoler, le reste lui aussi n’est plus proposé au même prix, c’est le cas notamment des pâtes suite à l’envol du prix du blé. Demain peut-être que ce sera autour de l’eau de voir son m3 doubler, les crises font toujours naitre des situations imprévues.

Si l’eau venait à augmenter considérablement ou si c’est l’assainissement qui deviendrait plus couteux (nouvelles bactéries difficiles à traiter), alors tout le monde serait dans une situation inconfortable.

l'assainissement de l'eau peut fortement augmenter demain

Comment pourrions-nous faire si l’on devait réduire notre consommation d’eau de moitié ? La question est un peu dans le registre de l’alarmisme, en revanche elle est utile, car elle peut permettre à tout un chacun de faire attention à comment il consomme ou gaspille l’eau du robinet tous les jours. Les conséquences pourraient être bien plus importantes que celles que l’on connait comme par exemple avec cette fameuse interdiction de laver sa voiture, de remplir sa piscine lorsque le préfet a déclaré votre région en vigilance rouge sécheresse.

Est-ce que l’eau va augmenter ces prochaines années ? Évidemment, qui oserait croire le contraire ?

Retrouvez-nous sur notre page Facebook #geoindustrie pour commenter ce sujet.