tôlerie fine

Le monde complexe de la tôlerie fine industrielle

La métallurgie est une science chargée de l’étude des différents métaux, de leurs propriétés chimiques et de leur transformation. Les métaux, à l’image de l’acier, du cuivre, du plomb et de l’aluminium, sont des éléments très présents dans la nature et destinés à de nombreux usages. En conséquence, ils interviennent dans divers secteurs. Il convient de souligner que l’émergence de cette discipline va de pair avec l’évolution industrielle qui occupe de nos jours une place importante. Et pour cause, à l’ère des avancées techniques et de la surconsommation, on note une forte croissance des besoins matériaux de l’homme. Ce qui nécessite une production accrue. Ainsi, la métallurgie, plus particulièrement la tôlerie fine industrielle, joue un grand rôle dans le processus de production.

Qu’est-ce la tôlerie fine industrielle ?

La tôlerie peut être définie comme un processus utilisant de fines feuilles de métal dans le but de créer des produits ou des objets. Elle fait donc référence à l’ensemble des opérations qui visent à élaborer et à transformer tous types de métaux comme du plomb, de l’acier ou de l’inox, en différents produits à épaisseur réduite. En réalité, le traitement de la tôle passe par de nombreuses phases métallurgiques, parmi lesquelles l’extraction des métaux et leur développement, les processus d’alliage et de traitement thermomécanique dont le laminage qui est utile à la mise en œuvre des métaux en phase finale.

La tôlerie fine est très importante dans le monde d’aujourd’hui, du fait de ses multiples domaines d’application. Ceux-ci s’étendent jusqu’en médecine, en passant par les secteurs de la cosmétique ou de l’électronique. De ce fait, c’est une pratique polyvalente, utile à tous types d’activités industrielles. On la retrouve dans des domaines tels que :

  • la fabrication,
  • la construction,
  • l’agroalimentaire,
  • l’automobile,
  • le ferroviaire,
  • l’aéronautique, etc.

Dans le cas où vous seriez à la recherche d’une expertise en tôlerie fine, alors nous vous conseillons de vous renseigner sur la qualité des prestations ainsi que le nombre d’années d’expérience de l’entreprise, avant de faire votre choix.

tôlerie fine, les usages

Il existe de nombreux types de travail de la tôle

Les types de travail de la tôle sont nombreux et variés. On peut citer la découpe, le pliage, le poinçonnage industriel, l’assemblage, etc.

La découpe

La découpe est la première opération de l’étape de mise en forme de la feuille. La méthode la plus courante, afin de couper la tôle, est le cisaillement. Des techniques plus avancées ont vu le jour au fil des années : découpe laser, découpe au jet d’eau, découpe plasma, oxycoupage, etc.

La découpe au plasma ou découpe au gaz se fait via une buse qui souffle du gaz à très haute intensité. Cette pratique est effectuée sur une table spéciale. Pour ce qui est de la découpe laser, elle a l’avantage d’offrir des coupes très précises. Ce qui facilite la conception d’objets métalliques de petites dimensions.

Le pliage

Il consiste à déformer le métal sur une ligne droite à une position spécifique, généralement grâce à une presse plieuse. Le pliage fait partie des principales méthodes utilisées dans le secteur. Les différents types de pliages en tôlerie sont notamment :

  • le pliage en l’air,
  • le pliage en frappe,
  • le pliage par cambrage,
  • le pliage par encastrement,
  • le pliage par écrasement,
  • le soyage,
  • le cintrage.

La réalisation du pliage de tôles nécessite la prise en compte de certains points spécifiques : l’épaisseur de la pièce, l’espace pour les fentes et les trous, les boucles, le rayon de courbure, l’espace pour les languettes et les encoches, etc.

L’assemblage

On distingue différentes méthodes d’assemblage de métaux fins. C’est le cas du soudage qui a connu de grandes progressions durant ces dernières années.

La plupart des aciers de construction tels que la tôle peuvent être assemblés par des méthodes de soudure classiques. La plus courante pour l’assemblage de la tôle fine est le MAG qui consiste en un processus de soudure au gaz de protection actif. L’assemblage mécanique est également une bonne option.

Le poinçonnage industriel

Le poinçonnage désigne un cisaillage sur un contour fermé et est réalisé avec une poinçonneuse dotée d’une matrice et d’un poinçon. La tôle fine à façonner sera placée entre ces deux composants. L’application d’une force de compression sur le poinçon permet à celui-ci de descendre sur la tôle jusqu’à atteindre la matrice. En général, ce procédé sert à réaliser des trous et découper les flancs de formes complexes.

Les applications les plus courantes de la tôlerie sont la création de toits, de murs et de plafonds

Nombreux sont les secteurs qui profitent actuellement des solutions innovantes proposées par la tôlerie industrielle. Les tôles fines peuvent s’utiliser de différentes manières en fonction des besoins et des caractéristiques.

La tôlerie à relief, pour la production de revêtements de sol aux propriétés antidérapantes, à l’image des planchers des trains.

La tôle à surface lisse, pour la conception de mobiliers métalliques tels que les portails, les gouttières ou les volets.

La tôle ondulée, pour faciliter l’écoulement des eaux de pluie. Ce type de tôles intervient aussi dans la fabrication des voitures et de différents objets déco, mais aussi dans la construction d’abris de jardin.

Par ailleurs, la tôle peut être utilisée pour fabriquer des meubles, des appareils électroménagers ainsi que d’autres produits ménagers.

Les domaines d’application les plus courants de la tôlerie fine industrielle

Il s’agit de l’industrie aéronautique, du secteur de la construction et de l’énergie, de l’industrie manufacturière, de l’automobile, de la médecine, etc.

Vous l’aurez compris, la tôlerie fine est très présente dans ces différents domaines. Elle permet par exemple de fabriquer du mobilier urbain, des containers, des bardages de bâtiments, des machines de production pour l’industrie ou encore des produits manufacturiers. On la retrouve également dans le secteur pharmaceutique, dans l’industrie chimique, ou encore dans le domaine agroalimentaire.

D’autre part, la tôlerie fine est d’une grande utilité dans le cadre de l’isolation, du traitement de l’air, etc. Déclinée en différentes formes, elle permet de répondre à différents besoins industriels.

La tôle à relief, par exemple, est utilisée dans le secteur de l’aéronautique pour la conception des planchers de bateaux, dans l’aviation pour la conception des revêtements des machines, dans les transports en commun, etc.

La demande de produits de tôlerie personnalisés et sur mesure augmente

On assiste de plus en plus à l’augmentation de la demande de produits de tôlerie personnalisés et sur mesure. Ceci, grâce à l’émergence d’experts du domaine qui proposent diverses options de pliage, d’assemblage et de découpe. Ainsi, en fonction de vos besoins, la tôlerie industrielle est personnalisable pour se conformer à vos goûts et à vos préférences, mais aussi, et surtout, avec votre domaine d’activité. Acier, laiton, inox, aluminium, les experts travaillent le métal approprié pour les entreprises tout en tenant compte des enjeux des projets concernés.

C’est donc la naissance des nombreuses déclinaisons de la tôlerie qui justifie la hausse de la demande des versions personnalisées. Il suffit tout simplement de trouver le bon expert en tôlerie fine et de lui faire part de vos idées et de vos besoins. Il vous fournira des conseils adaptés tout en vous proposant différentes solutions.

La tôlerie fine continue de jouer un important rôle dans les différents secteurs de l’industrie. Proposée en différentes formes, elle peut être conçue et ajustée en fonction des besoins et des différents types de projets. Ce qui garantit ainsi un résultat sur mesure aux entreprises. Toutefois, l’expert en tôlerie fine doit être choisi avec grand soin, car il s’agit d’un domaine très complexe qui requiert des compétences solides et de l’expérience.

retour haut de page