La santé mentale des salariés fait monter l’absentéisme au travail

Selon une étude de l’assureur AXA, l’absentéisme au travail a vu ses chiffres s’envoler en 2022 par rapport à 2019. Par ailleurs, on note que les problèmes de santé mentale occupent désormais les premiers rôles dans les arrêts de travail, ce qui est très préoccupant. En effet, il s’agit de troubles psychiques ou psychologiques, des troubles qui ne se voient pas, mais qui sont autant pénalisants qu’une quelconque maladie. Qui sont les travailleurs concernés ?

Plus de 40 % d’absentéisme au travail, c’est alarmant !

Le sujet est grave, il ne fait pas la une des journaux, pourtant ce qu’il se passe est vraiment très préoccupant, voire alarmant. N’avons-nous pas entendu que la réforme des retraites était obligatoire, sans quoi on ne pourrait plus la financer à long terme ? Alors que dire du coût supporté par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie suite à cette augmentation du nombre d’arrêts de travail. Car ces chiffres, ce ne sont pas quelques centaines de journées d’absentéisme en plus, c’est beaucoup plus ! Nous n’avons pas les chiffres précis, mais ceux d’AXA parlent suffisamment :

  • +44 % en 2022 par rapport à 2019 (l’année de référence d’une période normale, car l’absentéisme en 2020 et 2021 était sous l’influence de la Covid-19).
  • +54 % pour la fréquence des arrêts de travail.
  • 22 % de troubles psychologiques : c’est la première cause des arrêts maladie.

 

un homme qui a mal au dos au bureau
En 2022, il y a eu plus d’absences pour raison psychologique que pour des troubles musculo-squelettique !

Pourquoi y a-t-il plus d’arrêts de travail en 2022 qu’en 2019 ?

Ce que l’on n’a pas encore précisé, c’est le profil de la personne qui est la plus absente. Le taux d’absentéisme des cadres est plus élevé que les non-cadres, les jeunes de moins de 30 ans accusent des chiffres record de +50 %, et même +55 % pour la tranche d’âge 20-25 ans ! Ils s’arrêtent souvent pour des causes liées à la santé mentale. Dans l’étude d’Axa, Diane Milleron-Deperrois précise que la sortie de crise sanitaire a joué un rôle dans cette hausse de l’absentéisme au travail chez les plus jeunes.

 

les arrêts maladie en hausse chez les moins de 30 ans pour cause de troubles psychologiques (santé mentale)

 

Hors étude, on peut soulever les questions suivantes :

  • La crise économique a-t-elle une part de responsabilité sur l’absentéisme ?
  • Est-ce qu’un salarié au SMIC est plus souvent en arrêt-maladie qu’un salarié largement au-dessus du SMIC ?
  • Ces chiffres, affichent-ils les mêmes taux pour des salariés en milieu rural que dans les grandes métropoles ?

L’INSEE pourra peut-être nous éclairer à propos de tout cela, mais pas tout de suite.

Est-ce que les managers sont responsables ?

 

l'absentéisme chez les cadres a augmenté

À la lecture de l’étude AXA, on ne peut pas dire que c’est la faute des entreprises s’il y a une telle augmentation des arrêts de travail. Le taux d’absentéisme au travail reste toujours un indicateur suivi de prêt par les managers, il n’y a aucune raison pour que cela ait changé depuis 2019, bien au contraire.

En règle générale, on peut écarter la responsabilité des managers et celles des dirigeants. Il y a de grandes chances que la hausse du taux d’absentéisme en 2022 par rapport à 2019 soit la conséquence de facteurs externes à l’entreprise. La santé mentale, un sujet qui risque de faire parler beaucoup dans les prochaines années !

Source : Capital.fr

Actus récentes

centre d'usinage

Qu’est-ce qu’un centre d’usinage ?

L’industrialisation a été rendue possible par la fabrication de machines et d’outils particulièrement efficaces pour soutenir des chaînes de production à grande échelle, et pour

Articles dans la même catégorie
centre d'usinage

Qu’est-ce qu’un centre d’usinage ?

L’industrialisation a été rendue possible par la fabrication de machines et d’outils particulièrement efficaces pour soutenir des chaînes de production à grande échelle, et pour