Pourquoi acheter une voiture autonome ?

64
voiture autonome

Le secteur de l’automobile a enregistré de nombreuses évolutions au cours des dernières années, ce qui a donné naissance à de nouveaux types de voitures. S’il est vrai que ce supplément de choix créera dans le cœur des utilisateurs un véritable embarras, il n’en demeure pas moins que certains modèles peuvent séduire avec facilité. C’est le cas de la voiture autonome que nous présentons dans cet article. Même si son utilisation est encore à la phase embryonnaire, elle semble avoir un bel avenir !

Quelles caractéristiques la rendent si unique ? Qu’apporte-t-elle de plus que les autres types de voitures ?

La voiture autonome vous rend la vie plus facile

Les véhicules autonomes sont le fruit d’une transformation digitale pour l’industrie, qui est de plus en plus présente et qui a à cœur à tout instant la satisfaction des besoins des utilisateurs des produits finaux.

En ce sens, une voiture autonome est un véhicule qui n’a pas besoin de l’intervention d’un humain pour son fonctionnement. Conçue pour fonctionner en automatique, elle vous permet de vous installer dans votre véhicule, de choisir votre destination, puis de la laisser faire le reste pendant que vous discutez en toute tranquillité avec votre famille.

La voiture se guide et s’oriente toute seule sur la route ! Grâce aux informations initialement renseignées, sans que vous n’ayez à faire appel à votre concentration ou à effectuer une quelconque vérification, la voiture autonome vous mènera à bonne destination.

vehicule autonome

Comment fonctionne la voiture autonome ?

Pour fonctionner, la voiture autonome intègre un système complexe, mais très résistant. L’une des composantes de ce système est appelée télémètre laser ou LiDAR et permet une modélisation en 3D de l’environnement qui est autour de la voiture.

Le radar émetteur et le capteur d’ondes radio, de leur côté, permettent à la voiture de mesurer les distances. Ce type de véhicule est également équipé d’une caméra qui est capable d’effectuer de très nombreuses prises de photos en quelques millisecondes, et d’un odomètre lui servant à mesurer les distances parcourues et la vitesse.

Toutes ces composantes sont coordonnées par l’ordinateur de bord du véhicule. Votre véhicule gare, freine, tourne et accélère sans votre aide. Tout en confort, vous vous évitez ainsi le stress lié aux longs trajets.

Par ailleurs, tout le système étant automatisé dans le but non seulement de vous conduire, mais aussi d’optimiser la sécurité, vous êtes moins exposé aux risques d’accident de circulation. Pour les personnes handicapées, cette voiture est une aubaine pour un déplacement plus aisé.

Quels niveaux d’autonomie ?

Au sein même des voitures autonomes, on peut distinguer plusieurs catégories en fonction du niveau d’automatisation. Il existe en tout cinq niveaux d’automatisation, allant de 0 à 4, donc 5 catégories de voiture autonome.

Au niveau zéro, l’automobile n’est que partiellement automatique, elle a besoin d’un chauffeur pour la guider. L’autonomie augmente avec les niveaux d’automatisation et est complète au niveau 4. Dans cette dernière catégorie, vous avez une voiture totalement automatique et vous n’avez qu’à indiquer la destination pour qu’elle vous y amène.

La voiture autonome apportera assurément une révolution des plus radicales à la fois dans l’univers des transports et dans l’industrie automobile. Mais entre contraintes économiques, hésitations éthiques ou psychologiques, et blocages réglementaires, à quand la commercialisation étendue de ces voitures indépendantes ?