Industrie automobile : Les vendeurs de pièces détachées

653
peugeot 307 pièces détachées industrie automobile

L’industrie automobile en France est créatrice d’emploi mais parfois hélas elle en détruit aussi. Dans cet article, il sera question du côté positif, celui qui permet aux vendeurs de pièces détachées de faire de bonnes affaires et des heureux consommateurs.

Avec ses 3 constructeurs automobiles reconnus mondialement, l’industrie automobile française fait vivre de nombreuses sociétés, des sous-traitants, des revendeurs, des producteurs de matières premières. C’est un secteur majeur dans l’économie française.

 Industrie automobile : Pièces détachées Peugeot 307

 

Les vendeurs de pièces détachées de l’industrie automobile sur internet

Avec internet, la vente de pièces détachées automobile progresse considérablement. Les grandes enseignes ont bien compris que les consommateurs pouvaient êtres séduits par ce moyen d’acheter ses pneus sur internet, commander un pot d’échappement ou tous les accessoires proposés par les marques constructeurs ou des fabricants indépendants.

Le constructeur automobile met à la disposition de ses clients des succursales où l’on peut se procurer les pièces détachées, mais les prix sont il faut l’avouer très cher. La crise passant par là, les petits prix et la facilité de commander en ligne, sont des atout considérables pour le propriétaire d’une Peugeot, d’une Renault ou d’une Citroën.

 

Les boutiques en ligne de pièces détachées pour l’automobile proposent des tarifs concurrentiels imparables et peuvent justifier d’une très belle notoriété tant leur produits et services sont de qualité.

 

En effet, l’industrie automobile fait face à une concurrence très rude, le coût du travail en France a des répercussions directes sur les prix de vente des pièces fabriquées. Ainsi, les vendeurs spécialisés dans la vente de pièces détachées se fournissent là où le prix d’achat est intéressant, auprès de manufactures pratiquant des tarifs séduisants. Il faut noter, que ces entreprises du secteur de l’automobile ne sont pas toutes implantées dans les pays low cost, que certaines d’entre elles réussissent à pratiquer des tarifs intéressants pour le consommateur.

Sur internet on peut donc trouver des boutiques de pièces détachées qui proposent à tout propriétaire de voiture, des prix “cassés”.

Vente de pièces détachées sur internet : Jongoshop, le spécialiste de la coque de clé de Peugeot

L’exemple de cette entreprise à Bordeaux Jongoshop, qui commercialise des coques de clé de Peugeot 307. Jongoshop a un argumentaire de vente solide, car ses coques de clé vendues sur son site sont garanties à vie. C’est un atout et pas des moindre, car cela va un peu à l’encontre de ce que laissent imaginer les grands constructeurs automobile en matière d’obsolescence programmée*.

Petits prix et garantie à vie, le slogan qui fait mouche et qui prouve que l’industrie automobile en France n’est pas seulement synonyme de grande dépense. D’ailleurs, acheter sa coque de clé de Peugeot 307, ou 107 trois fois moins cher sur une boutique en ligne avec des compatibilités identiques à la pièce détachée du constructeur, c’est un avantage que n’importe quel consommateur ne saurait ignorer.

Pourquoi des écarts de prix aussi importants entre le constructeur et le revendeur de pièces détachées automobile ?

pièces détachées industrie automobileNous avons vu que le coût du travail en France influe directement sur le coût de fabrication. De plus les pièces détachées automobiles qui utilisent des matériaux issus de l’industrie pétrolière sont pénalisées par une forte hausse de la matière première. En effet, le polypropylène utilisé pour la fabrication de nombreuses pièces automobiles est de plus en plus cher. La répercussion de cette hausse de prix se retrouve en conséquence sur le prix de vente. Attention, ce n’est pas systématique, car dans l’industrie automobile, les constructeurs ont mis en oeuvre des moyens pour réduire le coût de fabrication d’une pièce, mais cela dans la mesure où il faut avant tout pouvoir rentabiliser leur business et atteindre de objectifs de plus en plus difficiles.

Des objectifs de rentabilité qui suivent le mouvement d’une économie de marché dictée par la vente de pièces détachées lowcost. C’est utile aux consommateurs qui peuvent faire des économies. Les constructeurs français, néanmoins ont encore de beaux atouts à faire valoir, et la qualité reste sans doute une de leur meilleure arme. Ils s’en servent à travers des campagnes de publicité, est-ce suffisant ?

 

*obsolescence programmée : Technique qui consiste à réduire la durée de vie d’un produit. On parle dans l’industrie automobile d’une durée de vie du véhicule de 7 ans en moyenne. Cette durée était relativement plus élevée il y a 20 ans. Le but est d’obliger le consommateur à renouveler ses achats le plus souvent possible.