Travail de nuit : horaires, difficultés et salaires

495

Le travail de nuit est particulier, l’organisme de l’homme comme de la femme n’est pas vraiment fait pour ces horaires qui demandent une certaine adaptation dans leur mode de vie. Les motivations sont certes compréhensibles aussi bien côté salarié qu’employeur, nous allons aborder cela dans l’article ci-dessous. Retenons également et cela n’est pas d’une moindre importance les conséquences sur l’être humain, conséquences physiques et psychologiques.

Travail de nuit : Dis-moi pourquoi tu dors quand je travaille ?

C’est vrai que la question pourrait être retournée, car le travailleur de nuit c’est bien lui qui est décalé ! Nous avions déjà parlé un peu des horaires de nuit dans notre précédent articles qui faisait référence aux 3×8, là il s’agit d’analyser pourquoi le travail de nuit est néfaste à l’homme et pas forcément rentable pour l’entreprise. Mais ce n’est pas tant la rentabilité, ni les couts pour l’employeur qui sont calculés ici, on se focalisera uniquement sur le salarié.

On le sait, certaines entreprises sont dans l’obligation de tourner 24h/24. Les salariés d’une usine sont volontaires si il y a une équipe fixe, ou alors font un roulement. Pour ceux qui travaillent tout le temps en horaire de nuit, la vie de famille peut paraitre compliquée. On vous indiquait dans le titre ci-dessus, la question que se pose les personnes qui travaillent la nuit car elles sont souvent bien seules. Cela entraine des complications dans la vie de couple et familiale.

 

Horaire de nuit, comment ça marche ? majoration d’heures, primes…

travail de nuitIl existe des lois bien sûr, maintenant les avantages financiers telle que la majoration heure de nuit sont différents dans chaque entreprise. Nous pouvons tout de même évaluer le gain entre 15 et 25% de plus qu’un salaire en horaire de jour.

Vous avez sans doute entendu parler de la loi travail El Khomri du gouvernement Valls, loi passée par le 49.3, celle-ci intègre des modifications qui concernent le travail de nuit, c’est auprès de votre employeur que les meilleures réponses seront données puisque nombreux accords se feront selon les branches travail.

 

Tout le monde a le droit de travailler de nuit ?

Les femmes ont le droit si c’est à la question que vous vous posez. En fait tous sauf les mineurs peuvent travailler en heure de nuit, des heures qui sont définies en fonction de l’âge du salarié. A savoir, si il a moins de 16 ans l’interdiction porte sur les horaires suivants : 20 heures à 6 heures, et lorsqu’il a plus de 16 ans mais moins de 18 ans, il ne peut travailler entre 22h et 6h.

 

Fatigue, stress, problèmes de santé pour les personnes qui travaillent de nuit

Oui le travail de nuit n’est pas bon pour la santé, déséquilibre du sommeil, de l’alimentation, de nombreux troubles peuvent se manifester, ainsi que de nombreuses maladies comme la somnolence diurne.

De plus, les performances au travail ne seront pas des plus élevées, les managers savent très bien que leurs équipes ont des baisses de régimes après 2 heures du matin en général. On peut dire que le travail de nuit profite surtout au machines à café !

 

Conseils pour dormir la journée et lors des jours de repos pour les travailleurs en poste de nuit

Vous avez les horaires suivantes : 21h – 5h ou 22h – 6h, il faut trouver un sommeil régulier pendant la semaine de travail. Il faut dormir au minimum 6 heures et faire une sieste de 30 minutes 2 heures avant de partir travailler. Le plus difficile sera de trouver un rythme normal le week-end, car le samedi soir vous n’aurez pas sommeil. La plupart du temps les salariés qui ont une famille à charge cassent ce rythme, donc perdent souvent des heures de sommeil car ils se lèvent tôt le samedi matin pour pouvoir s’endormir en même temps que le reste de la famille le soir venu. Le lundi, la reprise est délicate, car souvent ils ne dorment pas pendant plus de 24 heures.

Toutes les techniques sont malheureusement néfastes pour la santé, d’ailleurs une carrière de nuit c’est 7 ans d’espérance de vie perdue ! La consolation, l’unique c’est la majoration des heures de nuit et peut-être la liberté de se rendre disponible la journée pour vaquer à d’autres occupations, loisirs ou second travail, mais là c’est risquer davantage les accidents de travail et sa santé.

Le travail de nuit vous connaissez, vous pouvez partager votre avis pour aider encore plus les personnes qui recherchent des retours d’expériences d’hommes et de femmes en horaires de nuit.