Que ce soit pour des particuliers ou des professionnels, le stockage de l’huile doit suivre un processus strict afin de garantir la sécurité des usagers et de l’environnement. Pour cela, il est requis d’utiliser un matériel spécifique tout en respectant les techniques et règles en vigueur.

cuves pour stocker les huiles

Quels sont les différents types de stockage pour huile ?

Pour répondre à cette question, il est essentiel de connaître le type d’huile qui doit être conservé en fonction du secteur d’activité dans lequel vous exercez.

Le secteur industriel utilise fréquemment des huiles hydrauliques pour diverses raisons, comme pour éliminer la rouille ou les saletés des matériels ou encore pour la lubrification des machines. Ces huiles doivent être conservées dans les meilleures conditions puisqu’elles sont très sensibles. La cuve spécifique pour l’huile est la mieux indiquée pour cela, surtout si elle est stockée à l’abri de l’humidité, de l’air et de la lumière.

La cuve à huile chez e-retention est aussi recommandée pour l’huile de vidange ou l’huile de moteur. Un mauvais entreposage de cette dernière peut considérablement diminuer ses propriétés et avoir un impact irréversible sur le fonctionnement du moteur ou de l’appareil qui recevra l’huile.

Les huiles essentielles utilisées dans l’alimentaire ou le cosmétique sont fragiles face à l’oxydation causée par l’air. Elles ne supportent pas non plus la chaleur ou la lumière et ne doivent donc pas être conservées dans des fûts transparents qui peuvent être traversés par les rayons de soleil. Même si leur durée de vie moyenne est de 5 ans, un mauvais stockage peut causer une évaporation rapide de l’huile ou la perte de ses principales propriétés. Pour de petites quantités, vous pouvez utiliser des bidons en plastique qui seront placés dans une armoire de rangement spécifique.

cuve stockage huile

 

Pour assurer la bonne conservation de vos huiles, nous vous conseillons de choisir une cuve à huile de qualité. Pour des huiles neuves, ces cuves sont bénéfiques pour diverses raisons : elles sont étanches et imperméables. De ce fait, vous n’aurez pas à craindre la lumière, l’air ou l’eau afin de préserver la qualité de l’huile.

Pour des huiles usagées, les bacs de rétention, les citernes double paroi ou les cuves de 1000 litres spécifiques offrent des garanties de sécurité qui vous permettront de respecter les réglementations en vigueur quant à leur conservation. Avec ce récipient spécial, vous ne risquez pas de déverser malencontreusement cette substance dans l’environnement ni de provoquer une fuite d’émanation toxique.

Pourquoi utiliser des cuves à huiles ?

Il est possible que vous pensiez entreposer votre huile dans plusieurs bidons ou un grand bac de rétention. Pourtant, sachez que la cuve est vraiment différente des autres moyens de stockage de cette substance. D’une part, il s’agit d’un récipient qui peut correspondre à vos attentes quantitatives et donc contenir un important volume d’huile, allant de 10 litres à plus de 1000 litres selon vos besoins. De plus, la cuve va être efficace pour garder la qualité de votre huile en la protégeant efficacement de l’extérieur grâce à la paroi en polyéthylène haute densité.

Les cuves du site e-retention répondent à toutes les exigences requises par la loi en ce qui concerne le stockage des huiles ICPE. Ces dernières étant considérées comme dangereuses, elles doivent être contenues dans des cuves spécifiques pouvant garantir leur conservation.

Avec ce type de cuve, vous n’avez pas à craindre de mal fermer le bouchon ou le couvercle. La plupart des modèles sont dotés d’une pompe à engrenages auto-amorçante, un pistolet avec bec rigide ainsi qu’un collecteur anti-goutte. Pour les cuves pour huiles usagées, la présence d’un entonnoir avec couvercle intégré vous permet de verser simplement l’huile à entreposer. Une jauge et un détecteur de fuite sont aussi disponibles sur la cuve afin de réduire au maximum les risques de déperdition accidentelle.

À savoir : les réglementations sur le stockage d’huile

Les règles mises en place en ce qui concerne l’entreposage d’huile ont pour objectif de contrôler autant que possible les impacts négatifs causés par un éventuel accident. Que ce soit lors d’un contact du produit avec l’eau, l’air ou le sol, les huiles usagées peuvent provoquer des effets néfastes sur l’environnement, mais aussi pour les personnes alentour. L’huile usagée ne doit en aucun cas être jetée n’importe où ni mélangée à un autre liquide.

Vous devez la stocker dans un récipient spécifique en respectant des conditions précises pour garantir la sécurité de son transport. Vous pouvez par exemple utiliser une cuve à enterrer à double paroi munie d’un détecteur de fuite ou d’une cuve aérienne ou surélevée et dotée d’un bac de rétention. Ce stockage doit être mis en place dans l’attente du transfert de l’huile usagée à la déchetterie ou pour une utilisation comme combustible.

En ce qui concerne les huiles ICPE, sachez que le stockage de ces liquides est soumis à des règles encore plus strictes. Au-delà d’une certaine quantité à stocker, vous devrez faire soit une déclaration, soit un enregistrement ou être amené à demander une autorisation auprès des autorités compétentes. Par exemple, pour entreposer plus de 50 t d’essence dans un stockage enterré, vous devrez faire une déclaration. Les huiles ICPE sont classées en plusieurs groupes en fonction de leur dangerosité pour l’environnement. Il est donc préférable de vous informer au préalable si votre activité est soumise à la nomenclature ICPE et de choisir la bonne cuve de stockage d’huile respectant les normes exigées.

Si les règles de conservation de l’huile neuve ne sont pas respectées, elle peut devenir toxique. L’usage de cuves réglementaires est plus que recommandé afin d’assurer un transport sûr d’un lieu à un autre.

Lorsqu’il s’agit d’entreposer de l’huile en entreprise, il est nécessaire de connaître la durée de stockage de celle-ci. Sachez que généralement, une huile ne peut pas périmer, mais ce sont ses propriétés qui s’affaiblissent au bout d’un certain temps. La durée moyenne de conservation de l’huile de moteur est ainsi de 3 à 5 ans. Mais cela peut être optimisé par le bon choix de cuves à huiles et le respect des règles de préservation.

Les bases à savoir sur la cuve de stockage d’huile
5 - 1 vote