Capteur photoélectrique Sick, l’automatisation de qualité

23

De nombreuses installations industrielles sont équipées de capteurs photoélectriques, vous les connaissez, ce sont des petits boitiers qui vont détecter un passage et servir à effectuer une action à un automate.

Des capteurs photoélectriques très performants

Les entreprises qui utilisent ces capteurs sont généralement très regardantes, c’est en effet un produit qui est très fragile, par conséquent il est recommandé d’acheter de la marque comme Sick bien sûr.

Sick offre une large gamme de capteurs photoélectriques pour tout type de machines automatisées. Ce que l’on peut noter c’est la qualité conférée par leurs articles. De gros efforts ont été réalisés afin d’optimiser les performances de ces capteurs avec la volonté de réduire à néant les influences des champs électromagnétiques.

Que ce soit pour l’industrie automobile, pharmaceutique, agro-alimentaire ou n’importe quelle domaine, les capteurs photoélectriques Sick répondent aux attentes des responsables de production et de maintenance.

Des économies et une meilleure productivité

Demandez à votre responsable des achats combien il commande de capteurs photoélectriques tous les ans. Vous verrez que cela a un cout bien trop élevé. Pourquoi ? Parce que tout simplement la plupart du temps les responsables des parcs machines pensent bien faire en achetant des capteurs pas cher, hors ils font fausse route.

capteurs photoelectriques

Chez Sick, leur service recherche et développement a concentré son travail afin d’obtenir des produits fiables et durables. Un capteur photoélectrique peut être en métal, plastique ou téflon afin de s’adapter à tous les environnements. Les branchements des fibres optiques sont facilités par de très résistants connecteurs.

Les technologies SIRIC® et SIRIC® sont d’une qualité hors-pair, la productivité de vos machines automatisées y trouveront leur compte, vos capteurs photoélectriques très sensibles fonctionneront efficacement ce qui améliorera votre performance globale.

Capteur photoélectrique Sick, l’automatisation de qualité
5 - 1 vote