Les avantages de la brumisation en période de canicule

98

Lorsque la chaleur monte l’été, nous avons beaucoup de mal à vivre et ne pouvons pas bien profiter de l’extérieur de notre maison. De nombreuses solutions, dont la brumisation, sont proposées pour nous permettre de vivre dans la fraîcheur malgré la forte chaleur. Pour mieux cerner l’univers de cette technique, lisez bien cet article dans lequel nous vous évoquons les points essentiels à connaitre.

Comprendre la brumisation et son utilité

Par définition, la brumisation est un système qui consiste en la projection de liquide en fines gouttelettes, allant créer un brouillard d’eau. On distingue la brumisation basse pression (ou pulvérisation) et la brumisation haute pression. L’objectif ultime de ce système est de baisser la température en période de canicule.

La technique de brumisation est également indispensable dans les domaines suivants :

  • Les travaux publics, la construction, la destruction
  • Les administrations, les collectivités
  • Les industries de tout secteur (agro-alimentaire, fabrication, nucléaire, carrières…)
  • L’agriculture
  • Les commerces

Par exemple, la brumisation est utilisée pour maintenir la température des chambres froides, faire des économies d’énergies, lutter contre la poussière, éliminer l’électricité statique, traiter les mauvaises odeurs (zone de stockage des produits fermentés ou déchèterie), rafraîchir une chaine de production, des grandes pièces intérieures (hall, gymnase), des espaces extérieurs (espaces publics, cours de récréation), etc.

brumiventilation en extérieur

 

Le procédé de brumiventilation en extérieur

A usage extérieur, vous pouvez installer le brumisateur sur votre terrasse ou dans la cours. On distingue deux sortes de brumisation extérieure à savoir la brumisation par rampes de buses, la brumisation par bornes et ventilateur. La première garantit bien-être, confort et respect de l’environnement. De plus, son système de fonctionnement permet de piloter le brumisateur et d’ajuster la diffusion avec précision selon l’espace à traiter.

Quant à la brumisation par bornes et ventilateur, elle est beaucoup mieux que la première s’il n’y a aucune structure d’accroche, au cas où des obstacles surgissent comme une terrasse devant être démontée ou des parasols gênants.

La brumisation extérieure par borne fraicheur

Comportant quatre buses de diffusion, c’est la brumisation adaptée pour la création des points fraicheurs sur les aires d’autoroute, dans les jardins et les parcs. D’ailleurs, elle convient parfaitement aux espaces et collectivités publiques grâce à son esthétisme, mais également du fait qu’elle soit équipée de buses anti-vandale et d’un bouton de commande.

Rendez-vous sur http://www.brumisud.com/brumisateur-ventilateurs.php pour voir les produits de brumisation extérieure ou intérieure ventilée.

Le spliter

Aussi silencieux qu’esthétique, il est composé d’une station de brumisation et d’une commande capable de rafraichir jusqu’à 20 m² tout en longueur. Il dispose de quatre buses de brumisation contrôlables et d’une inclinaison réglable. Lorsque l’hiver s’annonce, le spliter peut être démonté facilement.

Le brumiventilateur

Il comporte quatre à six buses, disponible en modèle sur pied ou à roulettes, à déplacer selon vos envies. D’ailleurs, il est également possible de le fixer sur une équerre murale inclinable et orientable.

Le principe général de brumisation

La brumisation haute pression est plus prisée que l’autre type de brumisation. Son principe consiste à diffuser dans l’air un liquide prenant la forme d’infimes micro-gouttelettes pour qu’il se vaporise sans se mouiller, ce qui affaiblit la consommation de liquide.

Voici les atouts d’une brumisation haute pression dans différents secteurs :

  • Dans l’agriculture : elle réduit la présence des parasites, maintient une température moyenne pour prévenir le stress thermique des animaux
  • Dans l’industrie : elle protège les usines d’armements contre la déflagration, rabaisse la température jusqu’à 12° (cela dépend du taux d’humidité dans l’air)
  • Dans la sécurité : elle permet de lutter contre les incendies (barrière de protection contre la forte chaleur et de refroidissement des gaz combustibles)

Bien choisir son brumisateur

Sur le marché, on commercialise le brumisateur basse pression et haute pression. Mais quelle est la différence entre eux et quel est le plus fiable ?

Pour la réussite du rafraichissement, le brumisateur doit être anti-poussière, permet une meilleure humidification de l’air, baisse la température ambiante, lutte efficacement contre les moustiques et les mouches, ne provoque pas d’odeur, prévient l’électricité statique, et surtout ne mouille pas.

  • Tout d’abord la brumisation basse pression. Son nom l’indique déjà : il diffuse de l’eau à une faible pression parce qu’il ne compose que trois à quatre barres. Généralement, il est composé d’un tuyau qui est relié à des buses. Cependant, d’autres modèles s’apparentent à un ventilateur sur pied. Le brumisateur basse pression est d’une installation facile et disponible en modèles personnels ou portables avec une seule buse. Son grand inconvénient c’est qu’il mouille.
  • Plus performant, le brumisateur haute pression dispose d’une pompe de plus de 50 bars atomisant l’eau afin de la transformer en micro-gouttelettes. Les gouttes qu’il diffuse sont entre trois et 10 microns environ, c’est-à-dire entre 0,003 et 0,01 millimètre. Contrairement au brumisateur basse pression, celui-ci ne mouille pas.

L’importance de la pression pour une brume très fine

Le brumisateur est regroupé en fonction de sa pression parce que plus elle est élevée, plus le brouillard est fin. Si le diamètre de la goutte est plus petit, elle s’évapore rapidement. Sa légèreté lui permet de mettre plus de temps à tomber sur le sol, ce qui fait qu’elle ne mouille pas. Ainsi, le brouillard fin vous aide à atteindre l’effet désiré au niveau de l’humidification ou du rafraichissement.

Pour un brumisateur personnel basse pression, vous pouvez vous en procurer à partir de quelques dizaines d’euros dans certains magasins, alors qu’un brumisateur haute pression est vendu généralement dès 1 500 €. Le tarif reste un barrage pour certaines personnes, c’est pourquoi elles choisissent les produits à prix réduits qui dureront moins longtemps. Nous vous conseillons de mettre en valeur la qualité avant tout et d’économiser si nécessaire pour obtenir un modèle plus efficace.

La brumisation est ainsi la technique plus performante et plus naturelle vous permettant de vous sentir bien à l’extérieur malgré une température élevée à condition que vous choisissiez la bonne option.

 

Les avantages de la brumisation en période de canicule
4.5 - 2 votes