Coronavirus : Les entreprises heureuses d’avoir une boutique en ligne

11
vente en ligne coronavirus

Ce que nous vivons avec ce Coronavirus est une crise économique d’une ampleur à celle de 1929 a dit Bruno Le Maire, ministre de l’économie. Nombre d’entreprises sont confinées, ne pouvant ouvrir au public, donc ne pouvant créer le moindre chiffre d’affaires. D’autres, sont moins impactées par ce confinement et s’en sortent grâce à la vente en ligne sur leur site internet.

Les sites de vente en ligne pendant le confinement ont explosé leur trafic

Les grandes enseignes commerciales comme Auchan, Carrefour, Leclerc, Intermarché ou Magasins U ont vu le nombre de visite sur leur site internet exploser. Des visites en masse des français paniqués, souhaitant commander en ligne pour ne manquer de rien. C’est aussi un public responsable qui a suivi à la lettre les règles du confinement : Pendant le COVID-19 Restez chez vous et déplacez-vous le moins possible.

Les premiers jours du confinement on a constaté que les sites de ces grandes enseignes étaient hors service. Trop de connexions simultanées, des serveurs trop surchargés, ce n’est pas habituel de multiplier son trafic par 50, 100, 1000 ? Car oui, des visites il y en a eu énormément et donc des commandes en ligne aussi, ce qui a permis à ces magasins de pouvoir vendre leur stock et combler en partie le manque à gagner à cause du Coronavirus.

Tous les magasins n’ont pas encore songé à créer une boutique en ligne

C’est vrai que nombreux commerçants n’étaient pas intéressés par le e-commerce, mais il y aura un avant et un après COVID-19 !

comment créer un site e-commerce ?

Les entreprises qui n’ont pas pu vendre physiquement, donc celles dont les produits n’étaient pas indispensables, pratiquement tous les magasins hors alimentaires, ont perdu énormément et certaines risquent de ne pas pouvoir s’en remettre. Certes, le gouvernement a indiqué qu’aucune entreprise ne ferait faillite à cause du Coronavirus, mais cela reste évidemment à voir dans le temps.

Le e-commerce pour les entreprises fut donc une bouée de sauvetage, et il est vrai qu’après la crise sanitaire du COVID-19, les spécialistes de la création de boutique en ligne devraient être très sollicités.

Des commerçants nous ont indiqué avoir sauvé leur entreprise grâce à la vente en ligne, d’autres par contre n’ont rien vendu, tout dépend des produits proposés. On sait par exemple que les sites multimédias ont bien travaillé, la vente d’ordinateur, de tablette ou encore de TV a significativement augmenté. Ces ventes ont explosé grâce au confinement des écoliers, collégiens et étudiants, les familles devant s’équiper.

Est-ce que les entreprises doivent retenir cette leçon et créer un site e-commerce ? Assurément oui, car celles qui en avait un ont pu malgré tout réaliser du chiffre d’affaires et continuer à employer des salariés pour préparer des commandes. Certes, un chômage partiel fut nécessaire, mais il y avait de l’activité, ce n’était pas silence radio, rideau totalement baissé comme quasiment partout en France !

Les français achèteront-ils plus sur internet après le COVID-19 ?

Lorsque l’on en entendra plus parler de crise sanitaire, de couvre-feu, de confinement, de coronavirus, de respirateur, décès, et d’applaudissements le soir à 20h, alors la vie reprendra. Les personnes qui ont fait leurs courses en ligne vont certes aller en magasin physiquement, mais certains continueront probablement à acheter sur internet. Ils auront trouver un avantage, un gain de temps peut-être, ou tout simplement y trouveront-ils un intérêt spécial. Pour certains faire ses courses en ligne permet de mieux gérer ses dépenses, pour d’autres c’est la solution idéale pour ne pas perdre son temps le samedi dans des magasins bondés de monde.

magasins

Quoiqu’il en soit, les habitudes des consommateurs pourraient bien changer après le confinement du COVID-19 et l’achat sur des boutiques en ligne pourraient se développer davantage.

Si vous faites partie de ces entreprises heureuses d’avoir pu réaliser des ventes grâce à votre boutique en ligne lors du confinement Coronavirus, n’hésitez pas à témoigner sur notre page Facebook @geoindustrie.

N’oubliez pas une chose : Savoir s’adapter au changement est une arme pour faire face à tout. Le changement il est là, on nous a menacé, il va falloir prendre cela très au sérieux et anticiper pour une éventuelle future pandémie. Les entreprises, le commerce mondial ne pourrait vivre pareille crise sanitaire une fois de plus. Il va donc falloir songer sérieusement à mettre en place des actions pour ne plus prendre le risque de voir son entreprise couler ! Cela peut donc passer par le e-commerce, mais également par une stratégie commerciale incluant des outils différents. On peut d’ores et déjà mettre en place le drive, ça c’est on peut le dire : INDISPENSABLE !